Sep 11

   LA LEGENDE DE L’ARC-EN-CIEL  

Arc_en_ciel

    Un beau jour, toutes les couleurs du monde se mirent à se disputer. Chacune prétendait qu’elle était la plus belle, la plus importante,  la plus utile, la préférée ! Elles se vantaient, à haute voix chacune étant bien convaincue d’être la meilleure. Le bruit de leur querelle s’enfla de plus en plus. Soudain, un éclair d’une lumière aveuglante apparut dans le ciel, accompagné de roulements de tonnerre.  La pluie commença à tomber à torrents sans s’arrêter.     Effrayées, toutes les couleurs se rapprochèrent pour chercher un abri les unes près des autres. La pluie prit la parole :

  « Stupides créatures qui vous battez entre vous, chacune essayant  de dominer l’autre, ne savez-vous pas que c’est Dieu qui vous a  faites toutes, chacune dans un but particulier, uniques et différentes ?   Il aime chacune d’entre vous, il a besoin de vous toutes. Joignez vos mains et venez avec moi.  Il va vous étendre à travers le ciel en un magnifique arc-en-ciel, pour vous montrez qu’il vous aime toutes, que vous pouvez vivre  ensemble en paix.   Ainsi, chaque fois que Dieu envoie une pluie pour laver le monde,    Il place l’arc-en-ciel dans le ciel et quand nous l’apercevons,  nous devrions nous rappeler qu’Il veut que nous  sachions, nous aussi,   nous apprécier les uns les autres et le louer de notre merveilleuse complémentarité.  

Cette légende nous fait comprendre que  les couleurs de l’arc-en-ciel sont comme les frères et sœurs dans une famille. Les parents les aiment tous et toutes, même si chacun est différent. Il y a de la place pour chaque enfant dans le cœur d’un père et d’une mère quelque soit le nombre d’enfant, un deux , cinq ou six, des fois même plus ! 

Chaque enfant est unique de par son physique, son caractère, ses qualités, ses défauts, et si enfant tu as lu cette légende de l’arc-en-ciel , tu es comme une de ces couleurs et tes parents t’aiment profondément !

Sep 11

LA LÉGENDE DU YOGA

Matsyendra le poissonEn ce temps-là, personne ne savait ce qu’était le Yoga, seul Shiva en avait la pratique et la connaissance. Même Parvati la grande déesse, épouse de Shiva n’avait pas accès à cet art tenu secret. Voulant partager les pouvoirs de son mari, et devant la résistance de Shiva à l’initier, elle mit en œuvre tous les moyens que peut trouver une femme pour faire céder un époux. Mis au pied du mur Shiva, en une ultime résistance, lui dit: « Je veux bien te transmettre ce savoir, mais personne d’autre que toi ne doit entendre l’enseignement et ici nous sommes en Inde, il y a du monde partout, et il est impossible de s’isoler.
. Qu’à cela ne tienne lui répondit Parvati, je connais une petite île au large des côtes, tout au sud, un simple rocher qui sort de l’eau, là nous serons tranquilles. Ils partirent donc sur cet ilot et là Shiva donna son enseignement à Parvati dans le secret de l’isolement, loin de toute oreille indiscrète ou du moins le croyait-il. Car, tout le temps que dura l’enseignement, flottait entre deux eaux, toute ouïe dehors, et dans une parfaite immobilité, Matsyendra le petit poisson, écoutant et regardant avec une grande attention et grande curiosité tout ce que Shiva transmettait à Parvati. Une fois l’enseignement achevé, de peur d’être foudroyé par Shiva pour sa curiosité et pour avoir écouté ce que seule une oreille divine devait entendre, Matsyendra fila à toute vitesse. L’éclair de sa fuite n’échappa pas à l’œil acéré de Shiva qui, après avoir eu un geste pour l’anéantir, le laissa partir. Une fois transmis le premier enseignement, il devait en être ainsi. Pendant ce temps, Matsyendra nageait à toute vitesse vers la côte. Tout en nageant, l’écho de ce qu’il avait appris s’imprégnait fortement en lui. Il se sentait en proie à des mouvements et à des bouleversements profond et, si puissant était l’enseignement qu’il avait reçu, qu’en arrivant au rivage ce fut un homme qui sortit des flots. Matsyendra le premier Yogi de tous les temps. « D’après le Mahabharata »

Mai 30

CONTES ET LEGENDES

indian-heart-vector_23-2147498570Il était une fois, il y a très longtemps, tous les habitants de l’Inde n’étaient pas des humains, mais des dieux. Ils étaient forts, ils étaient beaux , ils avaient plein de qualités, mais surtout ils avaient des pouvoirs magiques et le pouvoir divin! En savoir plus »